•  

    un film à la douceur sans équivoque ... un film où le temps, les émotions et les présences défient l'ordre des choses en nous  rappelant entre autres que nous, les humains sommes aussi  faits de grandeur et de dignité...

    un hymne à la vie...

     


    2 commentaires

  • votre commentaire
  •  

    Le bouton de nacre est une histoire sur l’eau, le Cosmos et nous. Elle part de deux mystérieux boutons découverts au fond de l’Océan Pacifique, près des côtes chiliennes aux paysages surnaturels de volcans, de montagnes et de glaciers. A travers leur histoire, nous entendons la parole des indigènes de Patagonie, celle des premiers navigateurs anglais et celle des prisonniers politiques. Certains disent que l’eau a une mémoire. Ce film montre qu’elle a aussi une voix.

    FILMdeCULTE

     


    votre commentaire
  • sommes-nous vivants ou morts... et en sommes nous conscients ? Ici, les fantômes vivent leur "dépassement de soi" en s’acquittant de ce qu'ils n'ont pas eu le courage de faire lors de leur existence et cherchent une sortie sereine entre les mondes, pour eux et ceux qui restent...

    Superbe !!

     

     

     



    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  

     un des films, le plus beau, le plus poétique, le plus émouvant, le plus explosif que je n'avais pas vu depuis des siècles....

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Une veuve monoparentale hérite de la garde de son fils... fils singulier déclaré TDHA qui explose à la moindre contradiction... Malgré tout et avec une naïveté troublante mère et fils vont tenter de  défier ce monde terrifiant qui les menace. Ils vont courageusement mener un petit bout de chemin ensemble. Aidés de leur étrange voisine au cœur déchiré, ils vont progresser sans le savoir vers une voie sans issue. Cette histoire  nous touche en plein ventre. Comme une balle de fusil elle nous abat sans salut, sans rémission.

     

     


    votre commentaire
  • je venais tout juste de terminer de lire "le bateau-usine" de Kobayashi Takijii, lui même assassiné (crise cardiaque après avoir été torturé) pour ses engagements libertaires, en 1933 par la police  politique japonaise, lorsque j'ai eu l'occasion de voir ce film avant sa sortie en salle... Le constat est affligeant, nous avons changé d'époque, mais pas de truands, ni de voleurs et encore moins de tyrans. Il ont toujours été au pouvoir, ont toujours veillé à nous anéantir pour leurs intérêts... Ils se tiennent les coudes d'un bout à l'autre du monde. Ce sont toujours les chasseurs qui racontent l'Histoire et lorsque les rares lapins rescapés tentent de la narrer, on ne les croit pas, ou on les tue...

     

     


    6 commentaires
  • Chaque seconde, 3 bébés naissent dans le monde. Un acte quotidien dont on parle peu. Comment l’accouchement se vit-il aujourd’hui? De quelle manière venons-nous au monde? A travers les témoignages de ses patientes et de ses amies sages femmes, Catherine, guérisseuse-ostéopathe, nous invite à un voyage en France, en Catalogne, au Mexique et à Cuba pour comprendre comment l’accouchement se vit aujourd’hui. En sa compagnie, nous découvrons pourquoi et comment il a évolué vers plus de médicalisation. Et pourquoi le métier de sage femme est aujourd’hui menacé.

     

     

     



    votre commentaire
  • Ces tranches de vie prises sur le vif, cocasses ou émouvantes, dénoncent les travers de la société iranienne où la censure fait loi, dans un vrai-faux documentaire qui déborde de vie et d'humanité, Jafar Panahi réalisateur condamné plusieurs fois par la censure de son pays, défit une fois de plus le pouvoir des Mollahs dans un grand cri de liberté. Entre rires, émotions et indignations. Jafar Panahi nous offre un vrai moment de cinéma engagé.

     

     


    2 commentaires

  • 2 commentaires
  • Citizenfour est un film documentaire qui traite des révélations d'Edward Snowden sur le scandale d'espionnage global de la NSA.

    Nous sommes en plein cauchemar...


    votre commentaire
  • Le 14 juin 1941, les familles estoniennes sont chassées de leurs foyers, sur ordre de Staline.

    Erna, une jeune mère de famille, est envoyée en Sibérie avec sa petite fille, loin de son mari.

    Durant 15 ans, elle lui écrira pour lui raconter la peur, la faim, la solitude, sans jamais perdre l’espoir de le retrouver.

    « Crosswind » met en scène ses lettres d’une façon inédite.


    votre commentaire
  • à l'heure où la nécessité de changer les choses relève d'une urgence non négociable, à l'heure où les politiques ne sont plus que des pantins de foire animés par des puissances occultes, à l'heure où nous devrions nous soucier impérativement de l'avenir et de ce que nous sommes capables de léguer à nos contemporains, nous nous divisons et entre-déchirons  sans ultimatum. Le mal de notre siècle, de celui d'avant et d'avant encore, c'est ce narcissisme névrotique, fruit d'une industrialisation effrénée suivie d'un ultralibéralisme incontrôlée et incontrôlable qui touche tout un chacun n'épargnant rien ni personne...

    Il va de soit que nous ne sommes pas prêts d'en sortir... Plutôt que de se pauser en tant qu'acteurs de notre avenir, nous préférons pour beaucoup d'entre nous, nous déculpabiliser de ce que nous ne pouvons soit disant guère changer et devenir ainsi les victimes d'une dictature impitoyable. Tout doit être rentable... et c'est de cette vision absurde entre autres que nous avons la charge de nous émanciper...

     

    à nous de réfléchir maintenant !!!

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique