• Angoisse nocturne
    Je rallume le feu
    Pour qu'il me parle

    Jura, janvier 2013
    Vincent


    merci Vincent d'être passé dans mon coin de web et d'y avoir laissé toute cette beauté ...

    http://verschez.wordpress.com/

    votre commentaire
  • clair de lune

    à la grandeur du cèdre

    mon ombre se cache

     

     

    revenant sans cesse à la mangeoire

    l'escadrille obstinée

    des mésanges

     

     

     

    les jours se rallongent

     

     

     

    traversant mes souvenirs

    la chasse aux grenouilles

    dans les ruisseaux

     

     

    dans les yeux de l'enfant

    tous ses ancêtres

    inconnus


     

     

    tout se confond ce soir

     

     

    depuis combien

    de temps ne suis-je

    pas retournée sur la tombe de mes parents

     

     

    dans le coin du petit cimetière

    je l'imagine

    pleine d'herbes folles

     

     

     soleil froid d'hiver

    les souvenirs ne trouvent

    aucune chaleur


     


     

     


     


     

     


    votre commentaire
  • assise devant le feu

    défaisant une à une

    mes tresses

     

    nuit d'hiver


    votre commentaire
  • reprenant  le dialogue

    avec la terre

    je retourne au jardin

     

     

    ciel gris

    les framboisiers se laissent tailler

    sans rien dire

     

     

    sans rien dire

    je caresse

    la terre encore froide

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    tranquillement

    la neige incite la pluie

    à se taire

     

     

     

    par la fenêtre

    le silence de l'extérieur

     

    窓を通して外部からの静寂

     

     

     

    monologue nu

    d'un arbre mort

     

     

    bol de soupe chaude

    son visage se voile

    à la vapeur de courge


     

     

    la neige fond ....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • ces cheveux noirs

    que tu soulèves

    pour t'assoir

     

     

     

     

     

    jaseur boréal

     

    jaseur boreal


    votre commentaire
  • le brouillard enveloppe les arbres. Sur le sentier les traces d'un chevreuil  s'effacent dans la neige glacée... je vois tout juste mes pieds et devant moi, mon compagnon se laisse engloutir par la forêt... J'ai froid... sous mon capuchon résonne le bruit des branches qui s'égouttent... Devant, et derrière moi, le paysage se dérobe dans l'épaisseur des nuages... Partout se dressent les fantômes de la forêt... La tourbière est gelée... Aujourd'hui, l'histoire ne laisse aucune trace de fantaisie, aujourd'hui tout est mystérieux et silencieux...


     

    brouillard et nuage

    sous la neige

    la forêt parle à ses dieux

     



    votre commentaire
  • il y a des voyages qui passent par le coeur, par le vide et le plein que les nuances du temps apportent... Ces distances là n'ont pas de mesure... elles se parcourent silencieusement dans un paysage austère où le vent, nuit et jour balaie les derniers regrets...

     

     

     


    votre commentaire
  • ce chant redondant de l'eau qui descend à vive allure des glaciers inconnus vers ce lac sans nom..

    Il fait froid, de ce froid humide qui me glace les os sans me prévenir... Le soleil passe derrière les montagnes,  donnant à l'eau du lac une teinte sinistre... trois grèbes huppés un peu perdus, flottent au centre de cet espace inviolé... Pas de vent, pas même une brise, l'eau du lac reste muette... pas même un murmure imperceptible... Sur la berge, les roseaux de l'été dernier se tiennent sur leur garde... Tout là-bas la neige recouvre les sommets,... il fait de plus en plus sombre, la lune ne doit plus être bien loin... je rentre mes mains dans les poches.

     

     

    fraîcheur du soir

    de plus en plus de cheveux blancs

    se mélangent à mes tresses

     

     


     

    涼しい晩について

    私の三つ編みんだ髪の中のよりいっそう白い髪混合


    votre commentaire
  •  

    après-midi sans nuance

    les nuages

    s'emparent du ciel


     

    午後ニュアンスなしで

    雨雲が空をつかみます

     


     

     


    votre commentaire
  • la création est un oiseau au vol aléatoire, jamais rectiligne

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    lettre de deuil

    mes plus beaux souvenirs

    pour son dernier voyage

     


    votre commentaire
  • pour mes yeux fatigués

    ce soir

    la  lune se dédouble


    votre commentaire
  •  

     

    noirs noirs noirs

    les yeux de l'enfant

    prennent les armes

     

     

     

     供の黒い目 

    武具をとります

     

     

     

     


    votre commentaire
  • puis

    quelques gouttes de pluie

    sur nos épaules chaudes


    其れからいくらか雨だれは私達の温かいの肩の上に


      alcyon pie1


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique